Rechercher

Témoignage - "Dame Nature a décidé que ça ne serait pas aussi simple"

Aujourd'hui, Charlotte, 29 ans, partage avec Nous son Parcours pour devenir Maman. Elle nous projette dans son monde, nous fait vivre ses difficultés et doutes, ses déceptions et ses espoirs.

Le Grand Saut


En juin 2017, nous sommes décidés, nous voulons un bébé.

C’est sans appréhension aucune que nous débutons notre projet. Mais après des années de pilule, les cycles sont irréguliers alors chaque mois je fais un test qui se révèle toujours être négatif...jusqu’en décembre 2017 où les cycles semblent se réguler mais ils sont longs : je ne rentre pas dans la case des femmes aux 28 jours...il est difficile de savoir quand j’ovule.

En parallèle, les questions fusent de la part de l’entourage...

« C’est pour quand bébé !? »

Le Cap de la première Année


Ça y’est nous y sommes, juin 2018, vient marquer une première année d’essai infructueux..

L’inquiétude commence à prendre de la place et la pression familiale difficile.

Nous décidons de faire savoir que notre projet est bien là mais que Dame Nature a décidé que ça ne serait pas aussi simple...

Mais les phrases qui nous touchent plus qu'on ne le voudrait, restent malgré tout notre lot quotidien.

« Tu y penses trop ! »
« Il faut vous détendre »

Nous décidons donc de prendre de la distance avec les personnes « toxiques » à notre parcours... Mais ce n’est pas sans peine.

Nous prenons alors tous les deux la décision de consulter ! Mon mari et moi nous sentons tous les deux autant concernés et nous osons parler ensemble de nos inquiétudes.

Les premiers rendez-vous vont nous mener vers de nombreux examens.


Le Pass "Couple Infertile"


Septembre 2018, nous démarrons notre parcours « PMA ».

On nous propose de monter notre dossier «affectation longue couple infertile ». C’est difficile de l’entendre mais c’est la procédure... Le dossier est long et fastidieux.

A l’administratif se mêle les examens, des mots que nous allons entendre régulièrement durant les mois à venir.

Bilans sanguins, Spermogrammes, Echographies, Hystéroscopie, Hystérosalpingographie...

Les rapports deviennent une nécessité et nous perdons la notion de plaisir, nous ne faisons plus l’Amour nous essayons de faire un Enfant...

La nuance peut sembler subtile mais pour nous, pour notre couple, il a fallu accepter que la conception de notre bébé ne soit pas « idéale ». Au revoir l’idée que ça soit durant notre voyage de noce ou après une belle soirée romantique... Nous n’en sommes plus là et petit à petit on se dit que peu importe finalement. Jamais on demande l'origine de la conception de leurs enfants aux couples qui en ont et c’est tant mieux comme ça, ça appartient à l’histoire de chacun.


La Déception


Novembre 2018 BHCG positif !

Avant même d’avoir terminé les examens... Nous sommes prudents avec cette nouvelle que nous avons du mal à croire...

Décembre 2018, confirmation : la grossesse est non évolutive. C’était un œuf clair.

Le 28/12/18 je prend le traitement prescrit pour me provoquer une fausse couche...

Plus soudés que jamais nous faisons le choix d’informer nos Amis proches et la Famille, conscients de notre besoin de soutien... Ma cousine ayant fait 3 œufs clairs, le fait d’avoir libéré la parole nous a aidé à nous entourer de personnes bienveillantes et soucieuses de notre projet !


L'Espoir


Les examens de mon mari sont en demi teinte ni vraiment mauvais et loin d’être parfaits. Il culpabilise beaucoup et se sent responsable de nos difficultés.

La communication a été l’élément phare de notre couple dans cette période. Nous avons eu « l’avantage » de ne jamais avoir de baisse de moral en même temps ce qui nous a permis de nous soutenir chacun notre tour. On a tenté de créer une « bulle » protectrice et intime autour de nous


Pour ma part mes examens sont tous normaux. Puis vient le jour de l’Hystérosalpingographie (examen très peu agréable voire douloureux, qui consiste à faire une radio pour évaluer état des trompes et utérus puis à injecter un produit de contraste symbolisant les spermatozoïdes)... 20 min d'attente allongée.

Puis deuxième radio pour évaluer le parcours du produit dans l’ensemble de l’appareil reproducteur.

Le radiologue m’informe que, sans anomalie, mes trompes sont toutefois étroites et légèrement « atrophiées » mais que l’injection du produit a entraîné une pression sur les trompes qui se sont ouvertes.

Il nous dit ensuite une phrase qui deviendra l'une des phrases clés de notre parcous.

" Pour certains couples, un bébé arrive les mois suivants l’examen. "

Juin 2019.... soit 2 mois après : test urinaire positif !!!

Refroidis par notre expérience de l’œuf clair nous avons beaucoup de difficultés à accepter cette Nouvelle. Il faut attendre au moins la première échographie pour amorcer un début de prise de conscience...


Je suis bien enceinte et bébé va bien (2 ans après le début de notre aventure) !


Notre Précieuse


La grossesse est alors vécue avec beaucoup de retenue...

Nous n’arrivons pas à nous projeter, ce bébé on en a rêvé mais maintenant qu’il est là on a du mal à l’investir. D’autant qu’aux premiers examens on nous demande de faire des tests plus approfondis notamment concernant le risque de trisomie 21. C'est l’effondrement... Notre praticien nous dit alors :

« si vous vous inquiétez, c’est que vous êtes déjà dans votre rôle de Parent. »

Cette phrase en apparence anodine nous a fait prendre conscience qu’on tenait déjà très intrinsèquement et viscéralement à notre Fille... La suite de la grossesse a pu alors se « libérer ».


Olivia est venue nous surprendre avec 1 mois et demi d’avance,

comme quoi cette aventure était folle et semé de doutes et de bonheur :

De vraies montagnes russes !

Mais en effet c’est bien là l’essence même

de devenir Parent et d’être Parent.

On le souhaite, on essaie, on expérimente, on fait au mieux...

Bref on s’aime et c’est ce qui compte en bout de chemin

(qu’importe le parcours même si on pense avoir une relation avec notre fille

fortement influencée par son histoire de vie...mais c’est un autre sujet...!)


Courage à tous ceux qui passent par là!


Charlotte.

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

122 bis avenue du Général Leclerc, 33600 Pessac, GIRONDE  

|   © 2018 by Au Pays des Merveilles